Il faut bien évidemment se brosser les dents afin d’éviter tout risque de carie ou de déminéralisation de l’émail (tâches) mais également ne plus prendre ou proposer à son enfant des sucreries collantes comme des caramels, des bonbons ou des nougats. Une information particulière sera également à donner aux proches de l’enfant afin qu’ils ne lui propose pas ces sucreries. On peut offrir par contre du chocolat coupé en petits morceaux.

Il est préférable de s’abstenir de croquer avec les dents de devant dans des aliments. Des sandwichs faits avec du pain de mie seront préférés à des baguettes avec une croûte épaisse. Il sera également préférable de couper une pomme (ou autre fruit dur) au lieu de l’inciser.

 Cela risque de tordre le fil voire de décoller des attaches. Il en va de même pour les stylos qu’il faut éviter de mettre en bouche. De là même façon, l’enfant ne devra pas ronger ses ongles car cela risque à nouveau d’endommager l’appareil.

Parfois des ligatures en caoutchouc sont utilisées entre deux séances d’activation. Elles sont susceptibles de fixer les colorants alimentaires, comme le safran, le curry ou les sauces tomates. Si la gêne occasionnée est trop visible, il ne faut pas hésiter à devancer le rendez-vous pour changer ces ligatures et les rendre plus discrètes